Qui Nous Sommes

La Mission

Maison Saint Columba est engagé dans la recherche de la justice par l’autonomisation, l’éducation et l’action sociale, en tant que ministère communautaire de l’Église Unie du Canada en partenariat avec la communauté de Pointe Saint Charles.

La Vision

Grâce à son engagement dans la communauté de Pointe Saint Charles, Maison Saint Columba:

  • Travaille pour l’autonomisation personnelle et collective par l’éducation, créant des opportunités de participation, de partage de groupe et de soutien.
  • S’engage dans le travail de changement social pour lutter contre l’injustice sociale et économique par des actions, la réflexion et l’analyse, l’organisation communautaire et le plaidoyer.
  • Construit la communauté en fournissant un lieu sûr, un esprit d’hospitalité, d’inclusion, d’acceptation, de respect et de réseaux pour répondre aux besoins urgents; et en travaillant collégialement dans tous les programmes et activités, en tant que personnel, conseil d’administration et bénévoles.
  • Cherche l’espoir, le sens de nos vies et la présence de Dieu à travers le partage et l’engagement.
  • Collabore en partenariat avec ceux qui partagent notre vision de la justice – dans l’église, dans notre communauté, dans d’autres organisations communautaires et au-delà, pour partager le travail et être une voix collective.

Notre Équipe

Grâce à une connaissance approfondie des besoins changeants de notre communauté,
notre personnel est parfaitement adapté pour aider les donateurs à créer et à mettre en œuvre leurs objectifs caritatifs.

Notre Histoire

Bâtir une communauté grâce à la justice sociale depuis plus de 104 ans.

Rev. William
R. Cruikshank D.D.

Établie en tant que ministère de sensibilisation de l’Église Unie en 1926, Maison Saint Columba a soutenu les personnes qui luttaient pendant la Grande Dépression dans les années 1930.

Elle a travaillé aux côtés des résidents locaux tout au long d’une douloureuse période de  désindustrialisation  dans les années 1950 lorsque la fermeture du canal de Lachine a provoqué des fermetures d’usines généralisées et de grandes pertes d’emplois pour la communauté.

La Maison Saint Columba a continué à travailler avec les résidents locaux et à leur donner les moyens d’agir pendant  une période de grande innovation dans les années 60 et 70,  lorsque des temps économiques meilleurs ont conduit à des développements inspirants dans le domaine de la santé et de la prestation de services sociaux.

La prolifération des groupes communautaires et  d’autonomisation des femmes à Pointe Saint Charles a souvent été menée par la participation active de Maison Saint Columba.

Guidée par une théologie de la libération dans les années 1980, la Maison Saint Columba s’est tournée vers ses partenaires internationaux au Guatemala, au Salvador, en Bolivie et au Mexique, à la fois pour s’inspirer et pour découvrir de nouveaux modèles d’action sociale et politique pour promouvoir les droits de l’homme et soutenir le développement économique communautaire.

Au fil des ans, Maison Saint Columba s’est fréquemment prononcée sur des questions de politique publique, a mobilisé les communautés pour défendre leurs droits et a toujours pris une position ferme pour défendre et travailler aux côtés de ceux qui sont exclus: les déficients intellectuels, les chômeurs, les enfants du bas – les familles à revenus, les personnes âgées, celles dont la vie est affectée par une maladie physique ou mentale.